Inscription à la newsletter

Une opposition sans proposition !

Vendredi 8 Avril 2011


Une opposition sans proposition !
Et rebelote… ! Sans idées, ni propositions, et au moment du vote du budget, notre opposition orange et verte le groupe Avec Creil Pour Tous (ACPT), dans une tribune de Creil Maintenant, nous rechante le refrain « Creil ville pauvre, débat d’orientation budgétaire inexistant, pas de projet, trop de communication ». Ils se rallient ainsi aux arguments de l’UMP. Y aurait-il également du bleu dans cette opposition ? Quelle démagogie !

1) L’argument, pour cette opposition qui consiste a stigmatiser Creil dans un palmarès des revenus moyens les moins élevés, n’a aucun sens, à part constater que le pouvoir d’achat des creillois n’est pas très élevé. Elus de terrains, cela ne nous a pas échappés. Mais la faute à qui ? L’état, les salaires de misère, l’UMP… Notre majorité ne cesse d’améliorer le quotidien de tous nos concitoyens. Des services publics de qualité avec des tarifs modérés (cantines, centre de loisirs, conservatoire de musique et de danse, animations sportives….). La volonté de rendre accessible à tous, gratuitement, des manifestations de Loisirs (Creil Bord de l’Oise et ses 36000 visiteurs, Animations de Noel …). Un choix délibéré d’augmenter les subventions aux associations afin qu’elles ne répercutent pas, dans leurs cotisations, des charges toujours plus élevées. Une aide financière municipale plus importante pour le Centre Communal d’Action Social. Et tout ceci malgré un contexte économique national où l’Etat se défausse sur les communes et leur accorde moins de moyens financiers ! Alors nous essayons, avec nos moyens qui ne sont pas ceux de l’Etat, d’améliorer le pouvoir d’achat des Creillois.

En matière de communication, la municipalité ne fait pas plus que ce qu’il est nécessaire, pas plus que ce que font les autres villes : nous nous en rendons compte chaque jour, nos actions à destination des creillois sont parfois peu connues. Informer par des publications, redonner une identité à la ville et permettre aux Creillois d’en être fiers est un objectif du mandat qui mérite des moyens. Mais comme notre opposition « verte, orange et bleue » n’a rien à dire, elle chante à qui veut l’entendre le vieux refrain politique éculé du budget de la communication, et propose avec démagogie de le redistribuer dans d’autres politiques déjà financées...
Des projets, nous en avons ! Petit à petit, nous avançons dans le programme de « Creil l’audacieuse ». A mi-mandat, le bilan est positif. Et pour une fois, l’opposition verte, orange et bleue a raison, la majorité actuelle porte la continuité de la majorité précédente, nous en sommes ses héritiers. D’ailleurs certains membres de l’opposition verte et orange ont la mémoire courte car ils faisaient partie de cette majorité.

2) Concernant les étrangers résidents, l’opposition verte et orange a les mêmes positions que la majorité. Nous avons déjà eu l’opportunité de les défendre par plusieurs actions : motions de soutien, Création du Conseil des Creillois étrangers…

Nous sommes néanmoins surpris de ce paragraphe rajouté sur « le vote des étrangers résident » comme une conclusion hâtive d’une tribune évoquant le budget de la ville. L’opposition n’avait-elle plus rien à écrire sur les « mauvais » projets et le « pseudo » budget de la ville ? N’a-t-elle pas trouvé d’exemple à donner concernant la gestion qu’elle critique ? Ne s’investissant pas dans le travail municipal, elle n’en connait pas les aboutissants et préfère murmurer son sempiternel refrain négatif.

Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne se trompent pas. Et nous croyons que nos oppositions verte, orange et bleue ont décidées de ne pas se tromper…