Inscription à la newsletter

Quand opposition rime avec "mais où est passé la 5ème compagnie"

Mercredi 6 Février 2013


Il est des moments où la vie politique hésite, bafouille, c’est « oh temps suspend ton vol ».
Au conseil municipal du 4 février 2013, nous étions face à une opposition qui se morcelle, qui se réduit, qui n’a plus d’arguments, qui reprend ses vieilles litanies éculées. Nous nous sommes posés la question dans la majorité « mais où est passée notre opposition ? »
Elle qui en début de mandat ironisait sur la cohésion majoritaire, n’est plus que sous-groupes et discidence,. Leur sous-groupe le plus important hier était celui des absents (6).
Et que dire de leurs interventions, bienveillantes pour la majorité du côté de « Avec Creil pour Tous » et cette nouvelle donne n’est pas pour nous déplaire, bien au contraire.
Par contre, l’orateur du groupe UMP réduit à 1 présent, ses interventions quand elles n’étaient pas hors sujet, étaient confuses.
Quand elles n’étaient pas à contre-sens, elles n’avaient pas de sens.
Nous avions l’impression d’écouter un « poète » qui voulait jongler avec les mots et n’arrivait qu’à les prendre sur le nez.
Encore un effort est nécessaire pour les uns afin d’être complètement positifs, pour l’UMP nous croyons que c’est irrécupérable, surtout qu’il na pas tiré les leçons de son sévère échec aux législatives.
Quand opposition rime avec "mais où est passé la 5ème compagnie"