Inscription à la newsletter

Jean-François Dardenne joue le « Ganelon » de l’agglomération Creil Sud Oise

Vendredi 5 Avril 2019

Vous vous souvenez de Gamelon dans la Chanson de Roland ? Dans cette œuvre, sa haine et son désir de détruire Roland le rend prêt à tout, y compris à la trahison, la félonie…
A croire que le maire de Nogent-sur-Oise s’est trouvé des affinités avec ce personnage à la fin peu glorieuse car il semble prêt à tout pour détruire Jean-Claude Villemain et ses soutiens.



Quand Jean François Dardenne veut prendre le pouvoir
Pour assouvir ses ambitions personnelles Jean-François Dardenne vient se mêler des élections municipales sur les communes voisines et plus précisément sur Creil et Montataire.
Ces deux villes dirigées par des majorités plurielles (socialistes/communistes) ne sont plus du goût du maire de Nogent même si lors des précédentes municipales il a été élu grâce à des socialistes et des communistes. Il est vrai qu’il a depuis destitué ces élus !
Au-delà de ce qu’on peut penser de la fidélité qui anime Jean-François Dardenne, les Creillois et Montatairiens apprécieront son ingérence dans leur vie municipale !

Quand Jean-François Dardenne adhère à un mouvement qui pratique une politique de droite
« Il me semble aujourd’hui vital qu’En marche retrouve vite sa jambe gauche ». Ces mots sont de Jean-François Dardenne dans Oise Hebdo cette semaine. C’est en prenant des conseils auprès d’élus locaux de droite comme Olivier Pacaud et Pascale Loiseleur qu’il compte retrouver sa jambe gauche ?
Jean François Dardenne n’est pas à une contradiction près. Il y a encore quelques semaines il disait à qui voulait bien l’entendre qu’il n’interviendrait pas dans les futures élections municipales des communes voisines. Il est vrai qu’en véritable homme de gauche, il a fait sienne cette citation de Jacques Chirac « les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent ».

« Le renard change de poils mais pas de vices », proverbe italien
Coutumier du fait, Jean-François Dardenne est connu pour sa constance à vouloir coûte que coûte accéder au poste de Président d’une agglomération.
Après plusieurs tentatives avortées pour obtenir le poste de président de l’agglomération de creil il annonçait le 4 octobre 2015 par lettre au Préfet de l’Oise vouloir fédérer d’autres intercommunalités pour en prendre la présidence.
« J'entends prendre des initiatives en direction des communautés de communes voisines : Pierre Sud Oise (autour de Saint-Maximin), Ruraloise (autour de Précy), Vallée dorée (Liancourtois) et Pays d'Oise et d'Halatte (autour de Pont) », explique le maire (SE) de Nogent-sur-Oise, Jean-François Dardenne dans une lettre envoyée fin septembre au préfet.
Après cette nouvelle déconvenue il revient à ses premières ambitions. Malheureusement force est de constater que Jean-François Dardenne répond parfaitement à cette citation de Edouard Alletz
On a des idées au profit de son ambition. Il est bien rare qu'on ait de l'ambition au profit de ses idées.