Inscription à la newsletter

Hausse des tarifs de l’électricité : Des méthodes inacceptables

Vendredi 31 Mai 2019

Le gouvernement Macron confirme que la hausse des tarifs d’électricité aura bien lieu !



Hausse des tarifs de l’électricité : Des méthodes inacceptables

En augmentant les prix de l’électricité juste avant l’été, quand la facture est globalement divisée par deux par rapport à l’hiver, le gouvernement rend la mesure en apparence indolore. 

Le rattrapage aura bel et bien lieu. Les tarifs réglementés de l'électricité, gelés par le gouvernement cet hiver en pleine crise des "gilets jaunes", vont bien augmenter cet été, a confirmé le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy. "Il y aura pendant l'été, (...) parce qu'on ne peut pas infiniment repousser les choses, cette hausse", a déclaré M. de Rugy, invité de l'émission Audition publique (LCP/Public Sénat/Le Figaro/AFP).


Encore une nouvelle fois ce sont les plus fragiles qui seront le plus impactés.

Selon le Président de la CLCV Jean-Yves Mano pour un ménage qui habite un petit logement et qui se chauffe à l’électricité, une telle hausse tarifaire est de l’ordre de 100 à 150 euros par an. Soit 10 à 15 euros par mois de dépenses supplémentaires. Ces chiffres qui peuvent sembler minimes à des personnes percevant des revenus moyens ou supérieurs, mettent dans des difficultés insurmontables les ménages les plus modestes, qui ne parviennent déjà pas à boucler leurs budgets.

La crise sociale qui dure depuis l’automne est venue de là : de ménages complètement asphyxiés par des hausses tarifaires de toute sorte, au point qu’ils sont obligés de sacrifier tout le reste, parfois même la nourriture, pour boucler le mois.


Que pensent les supporters Creillois de la république en Marche de cette décision ? Comment comptent-ils expliquer aux foyers déjà en grande difficulté que cette décision est juste ?

La responsabilité de cette décision sera à rechercher ailleurs qu’auprès de l’équipe municipale en place !