Inscription à la newsletter

Edito

Mardi 1 Décembre 2020


J’ai le plaisir de vous présenter la nouvelle lettre d’info de la section PS de Creil « Parlons socialisme ». Elle sera notre lieu d’échanges, de partage d’opinions, de coups de gueule, d’expressions, le reflet de nos différences, de ce qui nous rassemble par-dessus tout : le Socialisme.

Au revoir 2020, bonjour 2021. Cette année qui s’en va aura marqué tous les esprits et meurtri dans leur chair chacun d’entre nous. Bien sur la crise sanitaire est et restera dans toutes les têtes. Mais en coulisses, discrètement, je devrais même dire en cachette n’oublions pas les dégâts de la Macronie que la surmédiatisation de la Covid 19 a passé sous silence.

2020 : plus d’un million de français voient leur APL baisser. Retraites, la majorité sénatoriale vote le départ à 63 ans. Le projet de loi sécurité globale et son fameux article 24 permet de flouter le visage des policiers en intervention. La culture et le sport totalement oubliés du plan de relance. Le monde hospitalier enfumé par le Ségur de la Santé. L’impuissance du Gouvernement face au GAFA. Réforme de la taxe d’habitation on donne d’un côté pour reprendre de l’autre et la liste n’est malheureusement pas exhaustive.

Nous le souhaitons tous, 2021 sera l’année de la sortie de cette crise sanitaire. Mais que nous réserve la Macronie dans sa frénésie réformatrice. Assurance chômage, baccalauréat, loi sur le grand âge… il faudra toujours et encore être vigilants. Comme l’a présenté le premier secrétaire Olivier Faure lors des universités de Blois, il est temps de retourner au combat et de prendre parti. Nos valeurs d’émancipation individuelle, de redistribution des richesses, de préservation écologique, de souveraineté démocratique, de conquête de nouveaux droits, doivent être réaffirmées.

A Creil, un courant politique drapé dans un bel enrobage marketing de pseudo liste citoyenne s’est toujours défendus de vouloir faire de notre ville un laboratoire de la Macronie. Fidèle à ses pratiques populistes il agit dans l’ombre, poursuivant une entreprise de fausses informations, rumeurs et autres tentatives de déstabilisation marquées par le sceau de la rancœur individuelle et bien loin de la volonté d’agir pour le bien collectif. Comme ce fut le cas pendant la campagne des municipales nous ne nous laisseront ni déstabilisés, ni intimidé et continuerons à affirmer nos valeurs avec pour seul objectif : servir les creilloises et les creillois.

Je vous souhaite à toutes et à tous de très belles fêtes de fin d’années et vous adresse mes vœux les plus sincères pour cette nouvelle année.